Les Voix de Laon interprètent La Misatango de Martín Palmeri

Né en 1965, Martín Palmeri étudie la composition auprès des maîtres Argentins comme Daniel Montes, Marcelo Chavalier ou encore Rodolfo Mederos, puis à New York auprès d’Edgar Grana. Il est récompensé par la fondation des Arts de La Paz, où il obtient le premier prix de composition.

Il compose aussi bien des œuvres chorales telles la Misatango, mondialement connue, que des pièces instrumentales comme les quatre saisons, faisant ainsi écho à son illustre prédécesseur Astor Piazzola.

Martín Palmeri compose une musique intense et profonde, qui transcende la musique classique par l’apport des traditions musicales argentines et plus largement latino-américaines. Le tango nuevo est sans cesse présent dans son œuvre, produisant une musique originale et très riche en sonorités envoûtantes.

La Misatango une performance pleine de nuances

La Misatango dite Messe à Buenos Aires est une oeuvre qui a beaucoup gagné en notoriété ces dernières années. En effet, pour la petite histoire, La MisaTango  de Martín Palmeri avait été choisie en 2013 lors de l’intronisation de l’ancien cardinal de Buenos Aires devenu le Pape François, et ceci en référence aux origines Argentine de cet ancien danseur de Tango.

Cette messe en latin mêle subtilement un texte classique à des harmonies et des rythmes empruntées du Tango. Au niveau des instruments, on va donc retrouver l’utilisation du bandonéon aux côté d’un orchestre à cordes et du piano. Tous ces instruments seront présents lors de notre représentation en Juin 2022. Une soliste vient compléter l’ensemble et dialoguera avec le choeur tout au long de l’oeuvre lors d’échanges musicaux sublimes.

Pour déchiffrer et mener à bien l’interprétation de cette oeuvre il aura donc fallu des heures et des heures d’entrainement, de nombreuses répétitions et l’encouragement de notre chef de choeur Eric Münch.

2 ans et demi d’attente avant de pouvoir chanter la Misatango

La Misatango devait être chantée initialement lors du 70ème anniversaire du conservatoire de Laon en 2019 mais l’épidémie de Covid en a décidé autrement.

Les répétitions ont donc été plus qu’aléatoires lors des années où il a fallu faire face aux différents confinements. Même si la visio permettait quelques rencontres, les conditions n’ont pas été optimales pour permettre un réel suivi. Et, lors de la reprise nous avons dû faire face au challenge de répéter avec un masque.

Article qui pourrait vous intéresser: Pratiquer le chant choral avec un masque

Cependant après plusieurs mois de répétitions La Misatango va pouvoir laisser entendre ses harmonies sulfureuses et envoutantes en la cathédrale de Laon le 10 Juin prochain et à Montcornet avec la chorale des Baribans le 11 Juin 2022.